Anchiornis, un dinosaure à plumes précédant Archaeopteryx (29/10/2009)

Hu D., Hou L., Zhang L. and Xu X., 2009. A pre-Archaeopteryx troodontid theropod from China with long feathers on the metatarsus. Nature 461: 640-643

Décrit dans Nature, un nouveau spécimen d'Anchiornis huxleyi fait grand bruit parmi les paléontologues. Issu de la Province du Liaoning, il est recouvert de longues plumes, comme nombre de théropodes retrouvés dans les gisements chinois. Sa première particularité est son âge : il date de 155 Ma (Jurassique supérieur), càd qu'il est plus ancien de 25 à 35 Ma que les autres théropodes à plumes du Liaoning. Et il est aussi plus ancien que le célèbre Archaeopteryx (de 5 à 10 Ma). La deuxième est la répartition des plumes sur son corps : non content d'en porter sur les bras et la queue, ce troodontide en a aussi sur les pattes postérieures et les pieds, à l'instar du dromaeosauridé Microraptor et de Pedopenna. Ce qu'on prenait pour une particularité, une "expérience" dans l'évolution du vol chez les ancêtres des oiseaux, s'avère donc une étape en elle-même; le vol serait passé par un stage impliquant 4 ailes, avant de se restreindre aux membres antérieurs par la suite. Anchiornis avait de longs bras robustes, et de longues jambes comme chez les animaux coureurs, mais ses longues plumes semblent difficilement compatibles avec cette hypothèse. De plus ces plumes sont organisées en surface plane, ce qui suggère bien une fonction aérodynamique. Les paléontologues devront tenir compte de ces fossiles pour réviser le scénario de l'apparition du vol chez les oiseaux.

 Anchiornis huxleyi  Arbre phylogénétique des troodontidés, dromaeosauridés et oiseaux
Anchiornis huxleyi, on voit clairement les impressions des plumes autour du corps. Spécimen LPM-B00169 (Photo issue de Hu et al., 2009) Arbre représentant la position d'Anchiornis huxleyi, Microraptor, Pedopenna et Archaeopteryx parmi les troodontidés, les dromaeosauridés et les oiseaux. (Photo issue de Witmer, 2009 (Nature))

Créer un site
Créer un site