Un dinosaure carnivore doté de "poils" et d'un "aileron de requin" (21/9/2010)

Ortega F., Escaso F. and Sanz J.L., 2010. A bizarre, humped Carcharodontosauria (Theropoda) from the Lower Cretaceous of Spain. Nature 467: 203-206

Un nouveau et étrange dinosaure a été découvert dans un gisement du Crétacé inférieur, au coeur de l’Espagne. Baptisé Concavenator corcovatus, ce théropode de 6 mètres de long est un Carcharodontosauridae basal. Après Neovenator, c’est le deuxième carcharodontosaure découvert en Europe, alors que ce groupe était surtout connu au Gondwana durant le Crétacé supérieur. Par chance, diverses impressions de la peau ont été préservées, nous permettant de visualiser notamment les coussinets plantaires, les fourreaux cornés des griffes, et les écailles polygonales sur différentes parties du corps. La diversité des écailles présentes chez Concavenator est similaire à celle exhibée par les oiseaux actuels.

Reconstitution de Concavenator corcovatus

Reconstitution hypothétique de Concavenator corcovatus (Figure issue de Ortega et al., 2010; © R. Martin)

Concavenator possède deux caractères très inhabituels; le premier est une bosse au niveau du bassin, formée par les épines neurales des vertèbres. Ce type de structure est généralement interprété comme soutenant des organes pour la thermorégulation, pour stocker des réserves de graisse, ou simplement pour la parade, mais la bosse très particulière de Concavenator n’a nul autre pareil et sa fonction est inconnue à ce jour. Le deuxième caractère bizarre est une série de protubérances sur l’ulna. Les paléontologues qui ont étudié Concavenator pensent que ces traces sont dues à l’attache de structures tégumentaires, car elles ressemblent à celles qui marquent l’attachement des rémiges à l’aile chez les oiseaux modernes. Dans ce cas, Concavenator n’exhibait sans doute pas des plumes, mais plutôt des filaments courts et rigides, homologues aux plumes des oiseaux. Si c’est bien le cas, cela signifie que ce type de structures était plus largement répandu chez les dinosaures carnivores que ce que l’on pensait. De même, Concavenator montre que la combinaison d’écailles et d’appendices différents existait déjà il y a 130 Ma chez les grands théropodes, alors qu’on la retrouve toujours chez les oiseaux aujourd'hui.

Créer un site
Créer un site