Les cris d'amour des lambéosaurinés (25/10/2008)

Evans D.C., Ridgely R. and Witmer L.M., 2009. Endocranial anatomy of lambeosaurine Hadrosaurids (Dinosauria: Ornithischia): a sensorineural perspective on cranial crest function. The Anatomical Record 292:1315-1337

Les hadrosaures, dinosaures herbivores du Crétacé, sont divisés en deux groupes : les hadrosaurinés et les lambéosaurinés. Ces derniers sont caractérisés par une crête creuse au sommet du crâne, communiquant avec les poumons de l'animal. La fonction de cette crête a longtemps prêté à diverses hypothèses : organe de respiration, permettant un meilleur odorat, communication, régulation de la température,... Ces crêtes jouaient un rôle visuel dans la reconnaissance entre individus, étant donné la diversité de leurs formes entre espèces proches, et entre mâles et femelles d'une même espèce. Il est maintenant admis qu'elle permettait également à l'animal d'amplifier ses cris, et jouait donc un rôle dans la communication chez ces animaux, grâce à ses cavités internes.

Des CT scans ont été réalisés sur plusieurs crânes de lambéosaurinés et nous en apprennent plus sur la forme de ces cavités, du cerveau et de l'oreille interne. La forme des passages nasaux donnaient à leurs cris une fréquence basse, fréquence idéalement entendue par leur oreille. Leur centre olfactif était peu développé, infirmant l'hypothèse que cette crête leur donnait un meilleur odorat. Les zones dévolues aux fonctions cognitives les plus avancées étaient importantes, leur permettant sans doute d'interpréter ces cris, et de montrer des comportements complexes, notamment concernant leur vie sociale et hiérarchique.

Reconstitution du cerveau et des passages nasaux chez Corythosaurus

Reconstitutions du crâne d'un juvénile et d'un sub-adulte de Corythosaurus. Les passages nasaux sont en vert, le cerveau en bleu, et l'oreille interne en rose (source : Ohio University; crédits : Larry Witmer & Ryan Ridgely)

 

Créer un site
Créer un site