Koreanosaurus, un dinosaure fouisseur de Corée (3/11/2010)

Huh M., Lee D.-G., Kim J.-K., Lim J.-D. and Godefroit P., 2011. A new basal ornithopod dinosaur from the Upper Cretaceous of South Korea. Neues Jahrbuch für Geologie und Paläontologie Abhandlungen 259(1): 1-24

La côte de la Corée du Sud recèle de nombreux gisements du Crétacé, mais la majorité d'entre eux ne contiennent que des nids et des oeufs de sauropodes et d'ornithopodes ou sont des pistes d'empreintes. Pour la première fois, des ossements et un squelette presque complet de dinosaure ont été découverts dans ce pays. Ces fossiles datent du Campanien (83-70 Ma) et appartiennent à un ornithischien. Baptisé Koreanosaurus boseongensis, ce nouveau dinosaure herbivore est connu par un squelette post-crânien presque complet, retrouvé dans 2 blocs séparés de 1,5 m, et par quelques os isolés. Ce dinosaure est caractérisé par des vertèbres cervicales allongées, des bras longs et massifs, et des pattes postérieures proportionnellement courtes. L'omoplate et le coracoïde sont fusionnés, et les muscles de l'épaule étaient puissants. Ces caractères suggèrent que Koreanosaurus était un animal capable de creuser; on peut comparer ses membres à ceux des taupes et du tamandua. Il serait également proche d'Oryctodromeus, qui était très probablement un animal fouisseur, et qui a été retrouvé dans le même type de terrains, au fond d'un terrier. L'étude des sols indique un climat semi-aride et une disponibilité en eau saisonnière. Retrouver un squelette articulé et en 3 dimensions est rare dans les paléosols, cela implique que l'individu ait été enterré très rapidement après sa mort, voire qu'il ait été enterré vivant. Cependant aucune trace de terrier n'a été retrouvée sur le site ni alentours; mais ces structures peuvent être très difficiles à distinguer sur le terrain.

Holotype de Koreanosaurus boseongensis

Holotype de Koreanosaurus boseongensis. Il s'agit de la moitié antérieure du corps; on distingue bien le cou et la cage thoracique, les omoplates et la patte antérieure gauche. Spécimen KDRC-BB2 (Figure issue de Huh et al., 2010)

Koreanosaurus semble proche de certains ornithopodes basaux du Crétacé du Montana : Zephyrosaurus, Orodromeus et Oryctodromeus. Contrairement à eux, il serait quadrupède, comme le suggèrent la robustesse de ses pattes antérieures et ses courtes pattes postérieures. Les paléontologues pensent désormais de plus en plus que ces 4 genres de dinosaures auraient pu être spécialisés pour creuser et vivre dans des terriers.

Créer un site
Créer un site