Panderichthys avait déjà des doigts (25/09/2008)

Boisvert C.A., Mark-Kurik E. and Ahlberg P.E., 2008, The pectoral fin of Panderichthys and the origin of digits. Nature 456(7222): 636-638

L'une des grandes caractéristiques des tétrapodes est la présence de doigts et d'orteils. L'origine de ceux-ci est cependant encore mal connue, et on pensait qu'il s'agissait d'organes nouveaux, n'ayant pas d'homologues dans la nageoire des poissons. Cette hypothèse est de plus en plus remise en question, et une nouvelle découverte l'ébranle encore un peu plus.

Panderichthys est un précurseur des tétrapodes datant du Dévonien moyen (385 Ma) dont on a retrouvé des restes en Lettonie, Lituanie, Estonie et Russie. Un nouveau spécimen letton très bien préservé vient d'être scanné. Celui-ci est presque complet et préservé en 3D, alors que ces fossiles sont souvent très écrasés lors de la fossilisation. Le CT scan a révélé pour la première fois l'endosquelette de la nageoire de Panderichthys et que celui-ci possédait de petits os précurseurs des doigts, comme ceux de Tiktaalik. Ces os n'avaient jamais été observés auparavant car ils sont dissimulés par d'autres os et écailles, et seuls les rayons X ont révélé leur présence.

Des vidéos montrant les reconstitutions des os en 3D sont disponibles sur le site de Nature.

Nageoire pectorale de Panderichthys

Nageoire de Panderichthys reconstituée en 3D à partir des données issues du CT scan. Les divers éléments osseux sont mis en évidence par des couleurs différentes. (Photo issue de Boisvert et al., 2008)

 

Créer un site
Créer un site