Panphagia, le plus primitif des sauropodes (19/2/2009)

Martinez R.N. and Alcober O.A., 2009. A basal Sauropodomorpha (Dinosauria: Saurischia) from the Ischigualasto Formation (Triassic, Carnian) and the early evolution of Sauropodomorpha. PLoS ONE 4(2) (article disponible ici)

Les plus vieux dinosaures retrouvés datent du Carnien (228 Ma; Trias supérieur) d'Amérique du Sud. Parmi eux, le seul Sauropodomorphe connu était Saturnalia tupiniquim, du Brésil. Il vient d'être rejoint par une nouvelle espèce, Panphagia protos, découvert dans la Formation Ischigualasto, au nord-ouest de l'Argentine. Panphagia était omnivore et assez petit : 1,3 m de long et 30 cm de haut. Le squelette, complet à 45%, est celui d'un individu immature. Panphagia est encore plus basal que Saturnalia; c'est le plus vieil ancêtre des sauropodomorphes, groupe dont fait partie les géants du Jurassique et du Crétacé tels que Diplodocus, Brachiosaurus et Argentinosaurus. Cependant, il possède pas mal de caractères en commun avec Eoraptor, un théropode primitif découvert au même endroit. Panphagia se trouve donc à la limite entre les sauropodomorphes et les théropodes.

Les premiers dinosaures étaient de petits animaux coureurs, mesurant moins de 3 m de long. Les sauropodomorphes sont apparus durant le Ladinien ou encore avant durant le Trias moyen (245-228 Ma). D'autres espèces de dinosaures du même gisement que Panphagia sont en cours d'étude; cela signifie que les saurischiens (sauropodes + théropodes) étaient déjà bien diversifiés lors du Carnien.

Panphagia protos, un sauropodomorphe omnivore d`Argentine

Squelette et silhouette de Panphagia protos. Les os retrouvés sont en blanc. (Photo issue de Martinez & Alcober, 2009)

 

Créer un site
Créer un site