Tawa hallae, un dinosaure du Trias (12/12/2009)

Nesbitt S.J., Smith N.D., Irmis R.B., Turner A.H., Downs A. and Norell M.A., 2009. A complete skeleton of a Late Triassic Saurischian and the early evolution of dinosaurs. Science 326: 1530-1533

Découvert dans un riche gisement du nord du Nouveau Mexique, une nouvelle espèce de petit dinosaure carnivore vient à l'aide des paléontologues pour comprendre les relations de parenté entre les premiers dinosaures. Ce dinosaure a été baptisé Tawa hallae, et les chercheurs en ont retrouvé plusieurs squelettes bien préservés. L'animal mesurait 2 m de long et vivait il y a 214 Ma, au Trias supérieur, dans une région qui faisait à l'époque partie d'un super-continent appellé Pangée. Il partageait son environnement avec d'autres théropodes, divers archosaures, des amphibiens et des poissons.

Tawa possède diverses caractéristiques en commun avec Herrerasaurus, un autre dinosaure primitif d'Argentine, replaçant celui-ci dans la lignée des dinosaures théropodes (certains contestaient auparavant cette position). Mais Tawa possède également d'autres caractères intéressants, tels la pneumatisation de son squelette (voir Aerosteon). Ceci signifie que la pneumatisation est apparue très tôt chez les Saurischiens ou chez leur ancêtre.

Tawa hallae, squelette

Eléments et reconsitution du squelette de Tawa hallae (Photo issue de Nesbitt et al., 2009)

La découverte nous indique que la lignée des dinosaures est probablement apparue en Amérique du Sud, et que ceux-ci se sont rapidement diversifiés et dispersés à la surface de la Terre. Cependant, les paléontologues n'ont pas encore trouvé de restes de Sauropodomorphes ni d'Ornithischiens dans le Trias d'Amérique du Nord. Pourquoi n'auraient-ils pas suivi les théropodes dans leur expansion ? Nesbitt et al. suggèrent que des différences de climat auraient été des barrières pour ces groupes, limitant leur avancée. Cette hypothèse n'est cependant pas étayée d'observations.

Des informations supplémentaires sont disponibles sur cette page (en anglais).

Tawa hallae, reconstitution
Tawa hallae. Il est à noter qu'aucun tégument n'a été découvert, et que l'aspect emplumé est un parti pris de l'artiste (© Jorge Gonzalez)

Créer un site
Créer un site