Odontochelys n'avait pas de carapace (28/11/2008)

Li C., Wu X.-C., Rieppel O., Wang L.-T. and Zhao L.-J., 2008. An ancestral turtle from the Late Triassic of southwestern China. Nature 456(7221): 497-501

Odontochelys semitestacea est la plus vieille tortue retrouvée à ce jour, âgée de 10 Ma de plus que Proganochelys et Chinlechelys. Elle date donc du Trias supérieur (220 Ma) et a été découverte dans la Province de Guizhou, en Chine. Elle vivait dans un environnement aquatique, peut-être marin, alors que l'on pensait que les ancêtres des tortues étaient des animaux terrestres. L'analyse phylogénétique indique que les tortues sont proches des Diapsides (~ reptiles et oiseaux).

Odontochelys avait encore des dents au lieu d'un bec, mais son crâne ressemble déjà à celui des tortues actuelles, sans aucune fenêtre temporale. Son plastron était bien développé, mais elle ne possède pas de carapace dorsale. On pensait que celle-ci se formait par la fusion d'ostéodermes, mais Odontochelys n'en possède pas. A la place, elle a des expansions ossifiées de ses côtes et de sa colonne vertébrale. Li et al. concluent donc que le plastron s'est développé en premier, peut-être pour permettre la protection du ventre de l'animal contre les prédateurs marins, et qu'ensuite seulement la carapace s'est développée à son tour.

Reisz & Head ne sont pas d'accord avec l'interprétation de Li et al., et proposent qu'Odontochelys possédait bien une carapace mais que celle-ci n'était pas complètement ossifiée. Ce caractère est répandu parmi les tortues actuelles habitant dans des environnements marins, et il s'agirait donc d'un caractère dérivé lié au mode de vie plutôt que d'un caractère ancestral.

Les auteurs de l'article répliquent que la carapace d'Odontochelys ressemble à celle des embryons de tortues actuelles, et non à une régression secondaire de la carapace comme proposé par Reisz & Head.

 Odontochelys semitestacea

Une reconstitution d'Odontochelys semitestacea. C'était une tortue carnivore mesurant ~40 cm de long. (dessin de Marlene Hill Donnelly, © Field Museum; avec l'aimable autorisation de l'artiste)

 

Créer un site
Créer un site